L’Étrangère

Print
L’Étrangère (création 2010)
Médium : théâtre, vidéos et animations 2-D
Sujets : chocs culturels entre Africains et occidentaux, droit des femmes
Mythes : Médée (voir version de Krista Wolfe) et mythes de la création ouest-africains

Gaëlle est journaliste et s’installe dans un pays d’Afrique de l’Ouest avec son conjoint, Chris. Négociant afro-américain, Chris veut développer un commerce d’exportation du coton. Gaëlle est fascinée par cette terre d’accueil. Elle s’intègre en s’impliquant corps et âme dans des organismes venant en aide aux femmes et enfants victimes de violence. Gaëlle et Chris sont identifiés et présentés au Président Traoré, lors d’une réception de gens d’affaires du pays. Gaëlle y fait la connaissance de Mariam, seize ans, la fille du Président, dont elle se lie d’amitié. Rapidement, Gaëlle tente d’aider et d’influencer Mariam pour qu’elle poursuive ses études, alors que divergent légèrement ses convictions sociales et politiques d’avec son père.

Les affaires commerciales de Chris prospèrent pendant que Gaëlle fait passer son implication dans les organisations féminines à un activisme encore plus direct. Plus elle se rapproche de Mariam et plus elle enchaîne les discours de désobéissance auprès de l’adolescente. Prenant acte de cette insubordination, le Président Traoré tente de persuader Chris de tempérer et contrôler la fougue et les agissements de sa compagne. Loin de se laisser imposer le silence, Blanche lutte avec encore plus d’ardeur et un conflit éclate au sein du couple. Par crainte pour le devenir de sa fille, le Président Traoré finit par pousser Mariam dans les bras de Chris et elle tombe fatalement enceinte.

Prise au dépourvu, mais ne renonçant point à sa dignité, à ses convictions et à son amitié pour Mariam, Gaëlle tente une approche auprès de mademoiselle Traoré pour qu’elle se fasse avorter et qu’elle entreprenne des études à l’étranger. Mariam disparue, le Président, fait accuser Gaëlle du meurtre de sa fille et de l’enfant qu’elle portait. Un procès hautement médiatisé est organisé. Au second jour d’audience, Gaëlle se présente au tribunal ensanglanté, venant de tuer les deux enfants de Chris, qu’elle portait. Durant son plaidoyer, Gaëlle défend fermement son geste tragique comme preuve de ses convictions à l’endroit des droits de la femme.